Gaston Dumesnil, député de Maine-et-Loire, Mort pour la France

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_Dumesnil

Dès la mobilisation, il était parti comme sergent au 106e R.I. et prenait part à tous les combats de ce régiment qu’il rejoignait volontairement chaque fois que celui-ci était appelé à se battre; il conquit successivement, sur les champs de bataille de la Marne, de Champagne, de Verdun, de la Somme et de l’Aisne les grades de sous-lieutenant, lieutenant et capitaine. Blessé une première fois le 26 septembre 1915, il fut cité et décoré de la Croix de guerre avec palme, puis fait Chevalier de la Légion d’honneur le 30 avril 1916 ; en juillet et en octobre de la même année il obtint deux nouvelles citations. En 1918, il était stagiaire à l’Etat-major de la 66e division de chasseurs dans la région de Vauxaillon (Aisne) et remplissait souvent des missions avec les troupes de première ligne. Le 8 septembre, il demanda à accompagner son collègue Abel Ferry, député des Vosges, qui accomplissant une mission parlementaire, désirait se rendre auprès d’un bataillon d’attaque. Ils quittèrent le P.C. de la division le matin à 5 h 45 ; quelques heures après ils furent tous deux blessés par des éclats d’obus. Abel Ferry put être évacué, mais Dumesnil, à toute extrémité, ne put être que très difficilement transporté à Mont-de-Leuilly où il expira vers 17 h 30. Il n’avait que 39 ans ! Dès qu’il avait appris sa blessure, le général commandant la 66e division avait demandé et obtenu pour lui la rosette d’Officier de la Légion d’honneur.

Dans l’éloge funèbre qui fut prononcé devant la Chambre le 12 septembre, le président Paul Deschanel exalta son héroïsme : « Gaston Dumesnil a trouvé la mort qu’il méritait, qu’il cherchait avec opiniâtreté, le sourire aux lèvres, depuis quatre ans. On. le vit sur tous les champs de bataille… offrant son cœur intrépide aux coups les plus dangereux… Il lui paraissait – il l’a dit en expirant – que ce n’était point assez de vivre pour la France… Son corps n’est plus. Mais son âme vit et sa mémoire restera sacrée. » selon http://www2.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche/%28num_dept%29/2698

https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005239e5d43fcce/5242bd7b914d2

http://memoire.avocatparis.org/biographies/26-d/366-dumesnil-gaston-1879-1918

http://www.crcb.org/le-capitaine-et-depute-gaston-dumesnil-1879-1918/.html

https://dictionnaireduchemindesdames.blogspot.com/2010/03/d-comme-dumesnil-gaston.html

Son nom a été donné à un navire : http://uim.marine.free.fr/hisnav/archives/carpass/depute_gaston_dumesnil.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s