la guerre des Philippe continue : Naundorff était bien un Bourbon…


Philippe Charlier revient dans la controverse avec Philippe Delorme :

http://geneanjou.blog.lemonde.fr/2013/10/10/la-tete-dhenri-iv-la-guerre-des-philippe-continue-le-9-octobre-a-saint-denis/

 Naundorff était bien un Bourbon…

http://www.ijsciences.com/pub/pdf/V320140219.pdf

Le cœur de St Denis est-il bien celui de Louis XVII, du coup comme l’affirme Philippe Delorme ?

« Le professeur Jean-Jacques Cassiman (http://en.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Cassiman) a prouvé que Naundorff n’était pas Louis XVII et que le cœur attribué à ce dernier était véritable, avec l’aide de Philippe Delorme.

http://www.louis17.com/accueil-home/documentation-scientifique/ »

La guerre des Philippe entre histoire et génétique ne fait que continuer

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/28/01016-20140328ARTFIG00370-l-enigme-de-louis-xvii-relancee-par-l-adn.php

Une réflexion au sujet de « la guerre des Philippe continue : Naundorff était bien un Bourbon… »

  1. Bruno Rochet

    Bonsoir,

    Bravo pour votre article permettant que tout un chacun puisse savoir enfin que  »Naundorff » était un Bourbon.

    C’est avec une conscience pure, j’en suis persuadé, que le Prince Louis duc d’Anjou, convaincu de la Mort de 1795, fit inhumer officiellement le cœur de Louis XVII, à Saint-Denis, le 8 juin 2004. Pourtant ce cœur n’est pas celui du fils cadet de Louis XVI, pour 7 raisons au moins :

    1- La mort du petit Roi au Temple n’a jamais pu être sérieusement prouvée. On a été confronté à de malheureux substituts, des pauvres enfants ersatz…

    2- Le corps de « Louis Capet » médicalement expertisé était celui d’un jeune adolescent âgé de quatorze à quinze ans.

    3- Naundorff avait la mémoire du Dauphin.

    4- Naundorff avait la ressemblance de Louis XVI et les yeux bleus du Dauphin.

    5- Naundorff avait les mêmes marques corporelles que le Dauphin.

    6- De nombreux anciens ministres, officiers et serviteurs de Louis XVI ont reconnu le Dauphin en Naundorff.

    7- Enfin il a été reconnu comme tel par plusieurs couronnes européennes, notamment les souverains de Hollande, et finalement inhumé à Delft en 1845 sous le nom de « Louis XVII »

    Donc Naundorff était Louis XVII.

    Et le cœur ?
    Il pourrait bien s’agir du cœur du Dauphin Louis-Joseph, frère aîné du Duc de Normandie, décédé d’une tuberculose en 1789.
    Le 8 juin 2004, le quotidien Libération, qu’on ne peut soupçonner de royalisme…titrait son article «Inhumation de Louis XVII… sans en avoir le cœur net »
    Le Dauphin, proclamé Roi au Temple par la mort de son Père le 21 janvier 1793, a survécu hors de la forteresse.
    Il eut même une descendance, dont Monseigneur Hugues de Bourbon est l’actuel aîné de la branche aîné, et Chef de la Maison de Bourbon, par la grâce de Dieu.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.