Nés avant 1936, tous peuvent accéder à vos mentions marginales


 

Refusant le fournir une copie intégrale à un demandeur, la mairie d’Angers a permis de préciser les conditions de communication de l’état-civil, pour le bonheur des généalogistes et peut être un recul de la vie privée :

http://geneinfos.typepad.fr/geneinfos/2012/03/la-cada-dit-oui-pour-les-copies-int%C3%A9grales-d%C3%A9tat-civil.html