Colloque sur le bicentenaire de l’école de médecine


L’université d’Angers rendait l’hommage du à sa plus ancienne composante: l’école de médecine et de pharmacie. http://web-serv.univ-angers.fr/Actualite.asp?ID=595&langue=1.

Cette rencontre fructueuse entre historiens et médecins a permis d’entrevoir la médecine en Anjou du XII au XXIème siècle. L’existence d’une école de médecine à Angers dont les étudiants migraient à Paris pour y terminer leurs études doctorales a fait naitre un groupe angevin au sein des structures médicales parisiennes. Emmenés par Béclard (1785-1825), se retrouvaient les deux cousins maternels Charles-Michel Billard (1800-1832) et Charles-Prosper Ollivier (1796-1845) ainsi que Prosper Menière (1799-1862). On ne peut oublier le premier directeur de l’école: Michel Chevreul (1754-1845) qui prolongea les travaux pratique de Madame du Coudray en formant ses étudiants sur les accouchements. L’Anjou vit donc une renaissance fructueuse de son école de médecine au début du XIXème siècle.

L’Anjou vit aussi des médecins, seuls universitaires à Angers entre 1807 et 1875, prendre place dans la cité avec des médecins maires  comme Guillot Latouche, Guignard, Montprofit, Barault et Antonini, l’actuel maire mais aussi les docteurs Péton et Astier à Saumur.